Signature de Convention de collaboration entre l’ONE et l’INSTAT

Ce 10 octobre 2019 est à marquer d’une pierre blanche concernant la coopération entre l’entité dépositaire et gestionnaire des nomenclatures des statistiques officielles de Madagascar qu’est l’INSTAT d’une part et l’institution nationale chargée de la gestion du système d’informations environnementales, de suivi et de l’évaluation de l’état de l’environnement, l’ONE d’autre part. En effet, les deux institutions viennent de signer une convention de collaboration pour le partage des données en vue de la mise à jour conjointe et continue du Tableau de Bord l’Environnemental (TBE) disponible en ligne à l’adresse https://www.pnae.mg/tbe et des données environnementales utiles aux comptes nationaux, au suivi des ODD et à la modélisation macro-économique. Outre la mutualisation des données au sein des deux institutions, il s’agit également d’une coopération visant l’amélioration des statistiques environnemental. La signature a eu lieu ce jour au siège de l’ONE à Antaninarenina par Mr ROMALAHY Isaora Zefania, Directeur Général de l’INSTAT et Mr AMPILAHY Laurent, Directeur Général de l’ONE. L’INSTAT est donc le septième partenaire fournisseur de données du TBE à avoir signé une convention avec l’ONE.

La mission de l’INSTAT et de l’ONE sont en effet étroitement liées et complémentaires que seule une coopération coordonnée et effective garantirait les résultats concrets qu’on attend d’eux : des informations fiables, complètes, cohérentes et accessibles sont mises à la disposition des décideurs à tous les niveaux qui s’en serviront pour l’atteinte du développement durable du pays à partir de décisions éclairées.

Les deux institutions affirment leur franche volonté de collaborer et de cadrer leur relation de travail à travers cette convention. Elles ont toujours travaillé ensemble depuis la création de l’ONE en 1990. Cette convention renforce et cadre officiellement cette collaboration afin d’asseoir une base solide pour les échanges de données volontaires, systématiques et en temps réel. Elle renforce aussi la coordination des activités de collecte de traitement et de diffusion des données environnementales évitant ainsi les doublons et l’empiétement des rôles tout en fournissant des statistiques de qualité répondant besoins nationaux et respectant les normes et exigences internationales.