Lancement de l’Enquête Permanente auprès des Ménages EPM-2020

Lancement de l’Enquête Permanente auprès des Ménages EPM-2020 (Enquête Pauvreté à Madagascar)
Le vendredi 17 janvier 2020 à 8h30, INSTAT Anosy

Le vendredi 17 janvier 2020 à partir de 8h30, le Ministère de l’Économie et des Finances, à travers l’INSTAT, a déployé un peu plus de 120 agents sur le terrain, repartis en 31 équipes couvrant les 22 Régions, pour réaliser l’Enquête Permanente auprès des Ménages (EPM-2020) ou Enquête Pauvreté.

Dans un pays comme Madagascar, la réduction de la pauvreté et l’amélioration des conditions de vie des ménages est la finalité de toute action publique : que ce soit celles des PTF, du Secteur privé, de la Société civile, mais surtout de l’administration publique.

Le taux de pauvreté est, de ce fait, l’indicateur par excellence qui mesure l’efficacité de toute action publique au bout de la chaine de toutes initiatives réalisées sur le territoire national. Mesurer cet indicateur est l’objectif principal des enquêtes EPM. De plus, l’EPM-2020 fournira des informations détaillées sur le niveau de consommation et les conditions de vie des ménages en général, et cela, dans chacune des dimensions de la vie quotidienne des ménages : crédit, épargne, emploi, dépenses en santé, éducation, logement, transport, culture et mœurs, ainsi que les chocs et risques auxquels les ménages sont confrontés… De ce fait, l’EPM-2020 permettra aussi de :

  • mesurer l’ampleur des inégalités existantes entre les différentes couches de la population ;

  • étudier l’évolution du niveau de vie des ménages dans le temps et dans l’espace (dans les 22 Régions) ;

  • déterminer un profil de pauvreté.

  • offrir un cadre d’analyse de l’impact des différentes mesures économiques, financières et sociales sur le niveau de vie des ménages : instrument de politique publique pour la réduction de la pauvreté.

Dans cette version de l’EPM, l’INSTAT va utiliser des tablettes pour la collecte des données pour enquêter 16 704 ménages représentatifs des 22 Régions et des milieux urbain et rural. L’EPM-2020 couvrira un cycle complet d’un an, avec des visites répétées auprès du ménages, et l’INSTAT dispose déjà de 20 véhicules Toyota Land Cruiser acquis en novembre 2019 avec toujours l’appui de la Banque Mondiale. Les résultats finaux sont prévus en juin 2021.

Ces enquêtes sont censées être réalisées par tous les pays à un intervalle de 2 à 3 ans et nous en sommes actuellement à la dixième version. La dernière réalisée à Madagascar date de 2012, et a fourni un taux de pauvreté de 71,5% – le dernier chiffre actuellement utilisé qu’il faudra absolument mettre à jour.

La prochaine édition de l’enquête est prévue en 2023, dans le cadre d’une nouvelle demande d’appui du Gouvernement auprès de la Banque Mondiale pour le renforcement des acquis en termes de capacités statistiques.

Sous l’impulsion de Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances RANDRIAMANDRATO Richard, cette EPM-2020 complétera donc l’ensemble des indicateurs actuellement révisés et mis à jour au niveau de l’INSTAT, pour constituer une base de référence chiffrée sur la situation du pays, avant la mise en œuvre du Plan pour l’Émergence de Madagascar.

La différence qui sera constaté entre les résultats de l’EPM-2020 et ceux de l’EPM-2023 permettra de dégager le saut quantitatif et qualitatif résultant de la mise en œuvre de politiques de développement. Surtout avec un indicateur comme le taux de pauvreté qui est, en quelque sorte, un indicateur composite mesurant l’efficacité de l’ensemble des actions publiques.