Calendrier de publication des comptes nationaux annuels

Comme pour tout indicateur statistique, la publication des comptes nationaux est tributaire de la disponibilité des données nécessaires à son élaboration et à sa mise à jour.

 

Quelles données avons-nous besoin ?

Les données nécessaires à l’élaboration des comptes nationaux sont les données qui traduisent les activités des unités de production économiques publiques comme privés : les opérations des banques, les dépenses et recettes au niveau de l’Administration publique, les consommations et revenu des ménages, les activités de production et investissements des entreprises publiques comme privées… Ces dernières sont celles qui demande le plus de temps à être disponible.

 

Pas de chiffre avant février 2020 ?

L’état financier d’une année 𝒏 pour une entreprise est en principe validé, publié et accessible seulement dans le courant du deuxième semestre de l’année 𝒏 + 𝟏. La collecte de ces données nécessite au moins 3 mois et habituellement les dernières données collectées n’arrivent à l’INSTAT que 4 mois après le début de la collecte. La saisie des données, l’apurement, le traitement et l’élaboration des comptes nationaux proprement dit prendra 3 mois.

 

Chiffres provisoires en février et mise à jour en septembre !

Ainsi, la publication des comptes nationaux d’une année « 𝒏 » commencent par une version provisoire, fin février de l’année « 𝒏 + 𝟏 », quand les premières données disponibles commencent à arriver à l’INSTAT et quand les données définitives restent encore limitées.

Après la disponibilité de la plupart des données, notamment avec la validation et la publication des états financiers des entreprises, une mise à jour est ensuite faite en septembre 2020, la publication restera encore provisoire mais presque définitive.

 

Comptes nationaux définitifs en février 2021 !

La version définitive qui se joindra à jamais dans la série des données officielles sera publiée en février 2021. Cette publication finale sera précédée par la collecte des états financiers « 𝒏 » des entreprises validés et publiés qui devra se faire dans le courant du deuxième semestre de l’année « 𝒏 + 𝟏 ».