Lancement officiel de l’EDSMD-V – Mardi 17 mars 2020 à l’Hôtel Panorama

Coup d’envoi de l’Enquête Démographique et de Santé de Madagascar pour l’année 2020

Madagascar lance ce jour son Enquête Démographique et de Santé ou EDSMD pour l’année 2020. C’est la cinquième de la série d’enquêtes qui sera menée par le pays et qui fait suite à la dernière EDSMD réalisée en 2008. L’EDSMD 2020 couvre les 22 régions de Madagascar et cible 21 000 ménages.

Elle traite diverses thématiques, notamment :

  • la fécondité et la planification familiale,
  • la santé maternelle et infantile,
  • la survie de l’enfant,
  • le paludisme,
  • la nutrition,
  • le VIH/SIDA et les Infections Sexuellement Transmissibles (IST),
  • la violence domestique, et
  • la fistule et les maladies non transmissibles.

En plus des interviews classiques faites par les enquêteurs, les agents de santé recrutés vont mesurer, peser et procéder aux tests d’anémie et du paludisme des enfants de moins de 5 ans et des femmes de 15 à 49 ans.

La collecte des données se déroulera du 15 mars au 14 juillet 2020 et va mobiliser 28 équipes de 7 personnes soit 196 agents de terrain ayant préalablement reçu une formation intensive de quatre semaines.

Le programme international EDS est financé par le Gouvernement américain à travers l’Agence des Etats-Unis pour le Développement International (USAID). Depuis 1984, le programme EDS fournit une assistance technique à plus de 400 enquêtes dans plus de 90 pays. Les enquêtes EDS sont reconnues par l’étendue et la profondeur des informations recueillies. La standardisation des enquêtes EDS permet la comparabilité des indicateurs dans le temps et entre les pays. Madagascar est fier de continuer à faire partie de ce programme mondial.

Le Gouvernement de la république de Madagascar a décidé de réaliser l’EDSMD-V afin de répondre aux besoins de données de bonne qualité pour le suivi des indicateurs des plans et programmes nationaux de développement et des Objectifs du Développement Durable (ODD). Les résultats de l’EDSMD-V serviront à éclairer les décisions importantes et à tracer la voie pour un meilleur avenir de la population malagasy. L’EDSMD-V vise également le renforcement des capacités nationales pour la collecte, le traitement, l’analyse, la diffusion et l’utilisation des données.

L’EDSMD-V est mise en oeuvre par l’INSTAT, en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé Publique et l’assistance technique du programme EDS. Elle est réalisée avec l’appui technique et financier de l’USAID et de l’initiative présidentielle des Etats-Unis contre le paludisme (PMI), de l’UNFPA et de l’UNICEF. L’EDSMD-V bénéficie par ailleurs de la base démographique et technique amenée par le Recensement Générale de la Population et de l’Habitation (RGPH-3) en 2018. Hormis l’appréciation de la tendance des indicateurs depuis 2018, l’EDSMD-V va compléter le Multiple Indicator Cluster Survey (MICS) en fournissant des informations socio-démographiques complémentaires.

« Je compte sur la bonne compréhension de la population en général, celle des ménages et des familles des zones qui seront couvertes par l’étude en particulier afin qu’ils reçoivent les enquêtrices, les enquêteurs et les agents de santé commis à cette tâche et répondent à leurs questions », a dit Son Excellence Ministre de l’Economie et des Finances dans son discours de lancement.

Sous l’égide du Ministère de l’Economie et des Finances, la cérémonie de lancement de l’EDSMD-V s’est tenue ce jour avec la participation des représentants des différents ministères, la société civile, le secteur privé et les partenaires techniques et financiers. L’objectif de l’événement est d’informer toutes les parties prenantes de l’objectif et du déroulement de l’enquête ainsi que des rôles et responsabilités de chaque institution.